Lycée Lamberte de Croÿ – Maison des Chapelains – Maison des Vicaires

Lycée Lamberte de Croÿ

Fondé en 1601 il s’agissait initialement d’un collège d’Humanités gréco-latines. Lamberte de Croÿ comtesse douairière de Berlaimont, tenait ainsi à promouvoir l’éducation et la formation des jeunes gens de la région.

A la révolution française, l’établissement scolaire est fermé. En 1798, on y installa une gendarmerie. Quatre ans plus tard, en 1802, une école primaire y occupa la moitié des locaux, l’autre partie étant demeurée à la disposition de la maréchaussée.  Mais en 1819, le collège est rétabli.

En 1852, le collège est transformé en école moyenne. Après 1880, on construisit les deux ailes. Le blason de la ville fut alors placé au-dessus de l’entrée.

De nos jours, le site est devenu un complexe d’appartements.

Maison des chapelains

Construite en 1728, elle était à l’origine, divisée en deux logements et deux jardins. Fondée par la famille de Croÿ, elle était destinée à y accueillir deux chapelains, c’est-à-dire des religieux de l’abbaye desservant la paroisse et la chapelle « Notre Dame de la Fontaine ». Les fenêtres sont surmontées de cartouches rappelant la date de construction, le nom de l’auteur et la destination du bâtiment. De type type tournaisien, la demeure est classée depuis 1976.

Maison des chapelins. Remarquez une pompe publique devant la maison

Maison des chapelains. Remarquez une pompe publique devant la maison

La maison des Vicaires

Cette demeure forme un ensemble néogothique brugeois. L’édifice en briques, grès et pierres bleues et blanches a été érigé en 1902, comme l’indique un cartouche en façade.