Salle des machines et ascenseur numéro 4

Salle des machines

Ce bâtiment abrite les installations qui assurent le fonctionnement de l’ascenseur n°4. Dans cette salle, on trouve des pompes, une roue à aube, des culées d’admission, des ressorts de compensation, et surtout un accumulateur de pression. Celui-ci est logé dans la petite tour qui jouxte le bâtiment.

Grâce à l’accumulateur de pression, l’eau sous pression (entre 30 et 50 bars) est envoyée via des canalisations vers les différents mécanismes de l’ascenseur, à l’exception de la translation – montée et descente – des bacs qui fonctionne uniquement sur leur différence de poids.

Le fonctionnement des machines est uniquement basé sur l’utilisation de l’eau du canal sans aucune autre source d’énergie.

Le fonctionnement de l’ascenseur

La translation des bacs (montée / descente) est basée sur le principe d’une balance. C’est la différence de poids entre ceux-ci qui assure le mouvement. Chaque bac est placé au sommet d’un piston inséré dans un cylindre. Une canalisation relie les deux cylindres. Lorsqu’une péniche entre dans un bac ou bassin, son poids est compensé par le volume d’eau expulsé. Les deux bacs sont toujours en équilibre. Pour modifier l’équilibre, si la péniche est dans le bas supérieur, on enlève 30 cm d’eau (environ 75 tonnes) dans le bac inférieur. Celui-ci étant plus léger il est poussé vers le haut par le poids de l’autre bac. Si une péniche entre dans le bac inférieur, on ajoute 30 cm d’eau dans le bac supérieur.