Eglise Saint-Martin

Comme beaucoup d’églises de l’époque, celle de Mignault servait de refuge à la population en cas de danger. Elle fut bâtie par l’abbaye de Saint-Feuillien. Pillée au temps des guerres de religion (fin 16e s.), il ne reste du mobilier de l’époque qu’une croix gothique qui fut retrouvée dans les bois. Au début du régime français, une cloche fut descendue par les habitants et cachée dans une mare pour la mettre à l’abri des réquisitions. Les piliers de marbre qui soutiennent le jubé proviennent de l’ancienne église du Roeulx.

Bien que le vaisseau de l’église soit du milieu du 19e siècle, La tour – classée par la Commission Royale des Monuments et des Sites en 1973 – est le plus vieux clocher de notre entité et date de 1518.

Sous l’autel de gauche, reposent, dans une crypte, les châtelains des Viviers : Simão da Silva Ferraz de Lima e Castro, comte de Rendufe, Pair et Grand du Portugal (mort en 1857) et son épouse, née Emerence de Boudry des Viviers (décédée en1890), le chevalier Charles Farineau (mort en 1889) demi-frère de la comtesse, et leur mère, la douanière, Marie-Philippine de Boudry morte en 1851.

En 1913, des pierres tombales anciennes qui servaient de dalles dans l’église furent relevées et adossées au mur du portail.

Photo Dimitri Deblander

Photo Dimitri Deblander