Mémorial George Price

George Laurence Price est un jeune soldat canadien, originaire de la province de la Nouvelle-Ecosse, sur la côte atlantique, à 900 km au nord-est de New-York. Il allait avoir 26 ans !

Ce 11 novembre 18, private Percy Gate a pour mission d’apporter un message urgent et important aux premières lignes du 28ème Bataillon Nord-Ouest Canadien. Cependant, il rejoindra trop tard l’unité de pointe. Le message contenait 2 ordres :

  • Cessez-le-feu immédiat !
  •  Ne pas franchir le Canal du Centre en direction du Roeulx !

Malheureusement, George Price, un camarade de Percy, avait déjà franchi la voie navigable. Deux cents mètres plus loin, il est abattu par un tireur d’élite allemand posté en embuscade à l’extrémité d’un sentier (actuel sentier des Prés).

Price succomba rapidement. La balle avait percé le côté droit de sa poitrine. En mourant il glissa à Jules Pichelle, venu le secourir, une bourse en toile renfermant un miroir métallique et un blaireau de toilette. Il eut la force de dire « souvenir ». Mme Mainil, institutrice communale, releva sur la veste du jeune Price une pensée de drap noir, fleur maculée de sang. Précieusement conservé, ce souvenir repartira beaucoup plus tard au Canada dans la famille de Price. Il est le dernier soldat du Commonwealth à succomber au champ d’honneur !

George Price fut d’abord inhumé dans le cimetière d’Havré avant d’être transféré au cimetière militaire de Saint-Symphorien à quelques kilomètres de là.

En 2018, pour la commémoration du 100ème anniversaire de la fin de la “grande guerre”, un imposant mémorial sera élevé non loin du lieu du martyr du soldat Price qui est devenu, bien malgré lui, tout un symbole de paix pour les générations futures ! La stèle actuelle sera intégrée à ce nouvel espace.

George Price

Private George Laurence Price

Ecusson du 28ème bataillon Nord Ouest Canadien