Hameau de Rouges-Terres

En 1830, on y comptait près de 300 habitants, principalement des familles de scieurs de long dont le métier consistait à scier des troncs d’arbres dans leur longueur. Le principe était simple, à l’aide d’une longue lame de scie, le chevrier remonte la scie, qui descend ensuite de son propre poids, aidée par l’impulsion du renardier.

Un peu plus loin, à l’angle de la rue à gauche, une petite école, qui dépendait de l’école de l’Ange Gardien, a été en activité jusqu’en juin 1973. Le nom « Rouges Terres » vient des terres riches en oxyde de fer qui lui confèrent une couleur rougeâtre.