Rue des Tourneurs – Ruelle du Marché aux Filets – Auberge de l’Epée

Rue des Tourneurs

C’était autrefois la rue commerçante du Roeulx. Sur le coin, à la place de la banque, se trouvait un Delhaize. Il y avait également un magasin de chaussures, un pharmacien, une modiste (Emilia), un magasin de vêtements, un droguiste, une boulangerie, une pharmacie, etc. Tout cela a disparu, à l’exception de la boulangerie.

En 1930, afin de respecter l’équilibre politique, on décida de la renommer “rue E. Vandervelde” car il existaient une rue Léon Mabille et une rue Paul Janson.

La Grand’Rue

C’est la seule rue de l’entité qui a gardé son nom à travers les âges.

La ruelle Marché aux Filets

Elle est située au milieu de la Grand’Rue sur votre droite. On y vendait jadis ce qui était filé, le travail des fileuses.

Auberge de l’Epée

L’ “Hostel de l’Epée” (actuellement la taverne du XVIIIème) est déjà cité au milieu du 15e siècle. Le bâtiment actuel date de la fin du 16ème début 17ème siècle. La porte cochère est de style gothique. Cette porte cochère, la 4ème fenêtre et la petite porte d’entrée sont d’origine comme les quatre fenêtres à meneaux de l’étage. La 2ème fenêtre également mais a été recadrée quand on a fait
les 1ère et 3ème ainsi que la porte du café.

Dans les années cinquante, c’était la maison du Cercle Libéral.